Jeudi Noir : « le droit au logement doit primer sur la rentabilité des placements immobiliers»

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le verdict est tombé dans l’affaire qui opposait les militants du collectif Jeudi Noir à l’entreprise AXA, propriétaire d’un immeuble vide de 2500m² avenue Matignon, occupé depuis un mois par des étudiants sans logement. Le tribunal d’instance du 8e arrondissement de Paris a ordonné l’expulsion « immédiate et sans délai », et demandé une astreinte collective de 100€ par jour d’occupation supplémentaire à compter d’aujourd’hui. A mon sens, il s’agit d’une décision qui, encore une fois, privilégie le droit à la propriété au droit au logement.

Les activités du collectif Jeudi Noir sont légitimes. Elles nous interpellent à juste titre sur les désastres d’une politique du logement inflationniste menée par l’Etat depuis plus de 10 ans. Il est urgent d’expérimenter à Paris un gel de la hausse des loyers à la relocation, comme le Conseil de Paris en a fait la demande au Premier Ministre. Le droit au logement doit primer sur la rentabilité des placements immobiliers.

Comme j’ai eu l’occasion de le faire plusieurs fois depuis leur entrée dans les lieux, je serai ce soir aux côtés des militants du collectif Jeudi Noir pour leur manifester mon soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter

Facebook

Liens amis