Insupportable cynisme du futur secrétaire d'Etat, entraîneur de l'équipe de France

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

L’initiative de Bernard Laporte qui a fait lire la lettre de Guy Môquet aux joueurs de l’équipe de France de rugby, pour les souder face à « l’ennemi », avant qu’ils n’entrent sur le terrain est une insulte à la mémoire de la Résistance

J’avais quelques doutes. Etait-il sincère monsieur Sarkozy lorsqu’en fin de campagne, il a exhumé la lettre de Guy Môquet ? Ou s’agissait-il d’une manœuvre destinée à courtiser les électeurs ? Que la sublime lettre du jeune Résistant communiste, assassiné à 17 ans, soit lue aux enfants des écoles : pourquoi pas. Ces moments d’Histoire où, face à la barbarie nazie, des jeunes ont résisté, doivent être honorés et rester gravés dans nos mémoires.
Mais que monsieur Laporte, sélectionneur de l’équipe de France de rugby, décide de faire lire la lettre du jeune Héros – une lettre qui commence par « je vais mourir » – aux joueurs français, avant qu’ils n’entrent sur le terrain a de quoi surprendre. Cette initiative déplacée résonne comme une insulte à la mémoire du jeune martyr. Instrumentaliser ce moment d’Histoire dans l’objectif (maladroit) de souder et stimuler une équipe est proprement scandaleux. Le rugby n’est encore qu’un jeu. Le mélange avec le sang de ceux qui ont donné leur vie pour que nous soyons libre est une infamie. Une honte.
La très mauvaise idée du spéculateur immobilier qui entraîne les rugbymen Français a peut-être contribué à la défaite. Mais ce n’est pas l’essentiel. Elle met en lumière le cynisme de ce personnage, futur secrétaire d’Etat chargé des sports, qui aura bien toute sa place dans le « gouvernement Sarkozy ».

0 réponse

  1. Bon oui mais quel rapport avec l’écologie, l’effet de serre, la bio diveristé et toutes ces choses fondamentale auxquelles les verts qui se prétendent écolo mais font de la politique n’accordent pas beaucoup d’importance. M.A

  2. Martine, Jacques Boutault est un maire d’arrondissement, un homme politique. Il prend position sur tous les sujets. Que diriez-vous si en tant que maire il oubliait tous les autres sujets éloignés, selon vous, de l’écologie ?
    Par ailleurs, je vous invite à parcourir le reste de son blog où il parle d’écologie, quasiment tout le temps.

  3. Mon grand père qui est membre de la FNACA tenais le même raisonnement hier. Il est important de mettre comme vous le faites ce genre d’imposture en relief. Etre de gauche et écologiste c’est aussi cela. Mais bon ce que j’en dis…. Mulane.

Twitter

Facebook

Liens amis