Accueil / Actualités / Service public, dialogue social, démocratie et respect de la condition animale

Service public, dialogue social, démocratie et respect de la condition animale

Le conseil de Paris de décembre 2017, consacré au budget de la Ville est l’occasion d’exprimer mon attachement au maintien de services publics de qualité. Mais aussi à une culture pour tou·te·s, à la démocratie la plus ouverte possible aux citoyen·ne·s et à ce que Paris bannisse de son territoire les cirques avec animaux sauvages.

Pour un budget respectueux des services publics

L’austérité menée depuis près de 30 ans est inefficace. Quand la ville de Paris consacre près de 2,3 milliards d’euros de son budget de fonctionnement pour la masse salariale des agents de la ville, ce n’est pas là une gabegie, car cette somme finance des services publics de qualité, crée de la richesse et évite le coût occasionné par l’externalisation de ces prestations. Comme ceci a été démontré lorsque la Cour des Comptes a comparé les coûts générés par Eau de Paris et Veolia. En revanche, je m’étonne de voir que 14 postes ont été créés pour la délégation aux Jeux Olympiques 2024 lorsque seuls 6 ont été dévolus au contrôle des meublés touristiques.

Je suis inquiet des arbitrages à venir de l’Etat vis-à-vis des collectivités et espère que les politiques gouvernementales ne nous contraindront pas à ajuster notre budget lors du budget rectificatif de juin prochain.  

Contre les cirques utilisant des animaux sauvages

Dans la lignée du vœu que j’avais présenté en septembre 2016, qui avait donné lieu à la création de la mission animaux en ville, j’espère que les conclusions de cette instance encourageront le bannissement des cirques avec animaux sauvages et l’accompagnement des circassien·ne·s vers des solutions respectueuses des animaux qui ne serviront plus de divertissement au prix de leur souffrance. En attendant Paris doit cesser de promouvoir ces spectacles et je souhaite que les caisses des écoles soient sensibilisées, pour ne plus acheter de places pour ces divertissements. En tant que maire du 2e arrondissement, je refuse de distribuer les places que ces cirques offrent aux mairies à des fins de promotion.

Forum des Images : une concertation nécessaire avec les salarié·e·s

J’ai récemment rencontré les salarié·e·s du Forum des Images et je souhaite que ce lieu pédagogique de démocratisation du cinéma en plein centre de Paris soit préservé d’une conception marchande de la culture telle qu’envisagée par exemple à la Bourse du commerce. Les effets d’annonce de la Maire de Paris sur l’évolution du Forum des Images vers un lieu spécialiste du numérique ont surpris les salarié·e·s. Nous souhaitons que Paris garantisse un financement suffisant au Forum des Images, pour que la réflexion sur l’évolution de ses missions se fasse en concertation avec les salarié-es, tout en préservant l’emploi.

Que la charte de la démocratie citoyenne respecte la clause des « Parisien·ne·s les plus écouté·e·s »

Je suis évidemment favorable à l’édiction d’une charte de la démocratie citoyenne au niveau parisien, et demande que ce document s’aligne sur les chartes les plus exigeantes en termes de démocratie participative. Le 2e arrondissement a été pionnier, instituant des conseils de quartier avant la loi Vaillant et portant en conseil d’arrondissement les vœux formulés par ces instances. Tant dans le cadre de la fusion des quatre arrondissements centraux que dans l’élaboration de cette charte, je veillerai à ce que le chartes locales s’alignent sur le mieux-disant démocratique.

Développer la place du vélo

J’appuie la proposition de Christophe Najdovski, adjoint à la Maire de Paris en charge des transports, d’installer des Vélo Box dans Paris : « Nous devons développer la place du vélo pour permettre un meilleur stationnement, plus sécurisé et plus respectueux des autres usager·e·s de l’espace public, notamment en limitant le stationnement et la circulation sur les trottoirs. »

Libérer Salah Hammouri

Enfin, je partage, avec le groupe communiste et le groupe écologiste le vœu réclamant la libération de Salah Hammouri, avocat franco-palestinien placé en détention administrative en Israël.

A voir

Tigresse2

En finir avec les spectacles avec animaux sauvages

Une jeune tigresse échappée du cirque Bormann Moreno a été abattue par son dresseur le ...

Laisser un commentaire