Accueil / Actualités / N’abandonnons pas les réfugiés syriens

N’abandonnons pas les réfugiés syriens

imagesJ’irai apporter mon soutien aux familles syriennes demain, mercredi 6 août à 17h à la Porte de Saint-Ouen. Aux côtés de l’association « Revivre », qui vient en aide aux réfugiés syriens, je demande à la ville de Paris,  au Préfet et au gouvernement de prendre leurs responsabilités et de mettre en place un hébergement ainsi qu’un guichet pour que ces personnes puissent déposer dans des délais courts une demande de statut de réfugiés politiques.

Cela fait des mois que des dizaines de familles syriennes et leurs enfants dorment dehors, aux portes de Paris : d’abord dans le square Suzanne Valandon, et désormais sous le périphérique de la porte de Saint-Ouen (18e). Le Maire de Saint-Ouen (93) avait décidé de fermer le parc et les rues avoisinantes d’accès entraînant un déplacement des familles dans le 18e arrondissement de Paris.

Alors que le groupe écologiste de Paris avait interpellé Anne Hidalgo sur la question des réfugiés syriens en avril dernier, aucune solution d’hébergement, ni pérenne, ni d’urgence ne leur a été proposée. Tandis que leur situation sanitaire se dégrade, ces familles attendent toujours d’être prises en charge pour pouvoir se loger et vivre dans des conditions décentes jusqu’à la régularisation de leur situation.

Le conflit qui a lieu en Syrie perdure dans un silence inadmissible de la communauté internationale. Il y aurait désormais 4 millions d’exilé-e-s syrien-ne-s ! Dans ce contexte dramatique, l’indifférence est coupable. Il est indispensable de se mobiliser, tant au niveau européen qu’au niveau local.

A voir

Plan alimentation durable : Paris veut réduire sa dette écologique

Du champ à l’assiette ou de la fourche à la fourchette. Les expressions ne manquent ...