Accueil / Actualités / Pourquoi j’ai participé à la manifestation pour Gaza

Pourquoi j’ai participé à la manifestation pour Gaza

BtKRReIIYAAbOZ-.jpg largeMa participation à la manifestation pour Gaza de samedi dernier a déclenché un déferlement de haine d’une partie de la droite et de l’extrême-droite. En témoignent, les divers tweets que j’ai pu recevoir, dont de très nombreux sont d’ailleurs condamnables par la loi.

Je suis consterné par cette avalanche d’insultes  reçues pour avoir participé pacifiquement à une manifestation contre le massacre d’une population civile par l’armée d’un État  violant les règles du droit international.

Mais  je suis peu étonné par ces basses manœuvres politiques venant d’une candidate déchue de son investiture UMP pour avoir affiché des positions extrémistes et participé à une manifestation interdite contre le mariage pour tous.

J’ai participé à la manifestation pour Gaza comme je participe à d’autres rassemblements pour les droits humains et la dignité des peuples, comme je me suis toujours mobilisé pour défendre la mémoire juive et le droit pour Israël de vivre en paix.

Personne ne fera taire et  n’intimidera les défenseurs des droits humains, les partisans du dialogue  entre les peuples. Nul n’a le droit de limiter la liberté d’expression démocratique. Ce n’est d’ailleurs pas parce qu’une cause présente des défauts qu’elle n’en est pas moins défendable.

Samedi dernier, dans un communiqué EELV a souhaité que des élus puissent observer la manifestation, dont l’interdiction pouvait créer les conditions de débordements éventuels.

L’interdiction de la manifestation a en effet contribué à générer des troubles à l’ordre public au sein puis en marge du cortège. Comme je l’ai l’exprimé dans Le Parisien, bloquer subitement les manifestants sur le boulevard Barbès, les enfermer dans une souricière, lancer des gaz lacrymos dans une foule pacifiste mais indignée, comme je l’ai constaté, ne pouvait pas contribuer au  calme.

Je regrette les débordements et condamne tout acte de violence, d’où qu’il vienne et quels qu’en soient les motifs.  Paris a été la seule ville à interdire cette manifestation ; la même manifestation s’est déroulée sans incident dans toutes les autres villes où elle a été autorisée.

Alors que j’observais cette manifestation je n’ai entendu aucun slogan antisémite ou antijuif, et constaté aucune présence de prosélytisme islamiste. En revanche des milliers de jeunes français, de Paris et proche banlieue étaient présents pour exprimer leur soutien à un peuple qui voit ses enfants mourir sous les bombes.

Les écologistes seront toujours aux côtés des opprimés pour protéger les minorités et agir pour la paix.

A voir

130626-Hôtel-de-ville-Paris

Une ville sobre, vivable, avec une alimentation durable !

Au conseil de Paris des 2, 3 et 4 mai 2018, j’appelle à une ville vivable ...

Un commentaire

  1. Félicitations.
    Vous êtes l’honneur de la Gauche.
    Et je suis fier d’être un de vos électeurs