Une rentrée chargée mais sans soucis

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Permettre à chaque enfant du 2e arrondissement de trouver une place à l’école, assurer les meilleures conditions d’éducation possibles et offrir, le midi, une alimentation de qualité, (bio autant que possible), constituent mes priorités.
Dans le 2e arrondissement, avec l’équipe municipale, nous étions tous mobilisés pour être présents le jour de la rentrée afin d’accueillir les enfants, avec les directrices (ou directeurs) et enseignant(e)s. Objectif : s’assurer de la bonne application de la mise en oeuvre de la carte scolaire… ou ce qu’il en reste. Pour ma part, je n’ai accordé de dérogations qu’au compte-gouttes, selon des règles strictes, et après consultation de la commission de dérogations.
Par ailleurs, les élèves dont les parents n’ont pas de titre de séjour ont été accueillis à l’égal des autres. Toutes les écoles de l’arrondissement sont pleines à craquer. Une classe supplémentaire a due être ouverte. Pour la plupart, les écoles sont classées en REP (Réseau d’éducation prioritaire) en raison de la sociologie de l’arrondissement – qui contrairement à ce que l’on croit n’est pas « favorisé » !
Enfin, conscients des enjeux sur la santé d’une alimentation de qualité, j’ai souhaité poursuivre l’effort d’introduction du bio dans les repas servis aux élèves (sans augmentation de tarif pour les parents). Avec la moitié les plats labellisés AB et du pain fabriqué à partir des farines bio d’Ile-de-France, le 2e reste, à Paris, l’arrondissement le plus à l’avant-garde en ce domaine.

Twitter

Facebook

Liens amis