Poursuivre l’ouverture, retrouver la démocratie !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Communiqué de presse de la motion ENVIE. (L’Ecologie que Nous Voulons, Inventons-la Ensemble)

Plus de 500 militantes et militants d’Europe Écologie-Les Verts ont signé la motion Envie, déposée pour le Congrès des 4 et 5 juin 2011. À l’issue d’un processus associant l’ensemble de ses signataires, la motion Envie a déposé la liste de ses candidats au Bureau exécutif national.

Cette liste est composée de militantes et militants écologistes au parcours très divers. Certain-es sont aguerri-es, d’autres sont plus récemment engagé-es. Elle respecte la diversité d’origine et générationnelle. Elle fait le choix de ne présenter aucun parlementaire, ni de candidats en situation de cumul. « Comme le disait Gandhi, nous voulons nous appliquer à nous-mêmes le changement que nous voulons voir venir », précise Jacques Boutault, maire du 2e arrondissement de Paris et mandataire de la motion Envie.

Les signataires de la motion Envie se félicitent des résultats électoraux des européennes, régionales et cantonales obtenus suite au processus de Rassemblement des écologistes, entamé il y a deux ans. « Je suis fier d’avoir contribué à cet élargissement et travaillé à intégrer l’ensemble des composantes de la galaxie écologiste d’Eva Joly, en passant par Nicolas Hulot, à José Bové », indique Jérôme Gleizes, tête de liste de la motion et membre du Collège exécutif des Verts entre 2006 et 2008.

Ce congrès national doit clarifier la ligne politique pour les années à venir. Nous refusons d’enfermer le débat dans une logique binaire dont la seule question se résumerait à savoir quelle personnalité aura le leadership sur le mouvement. Cette personnalisation à outrance empêche le vrai débat sur les orientations.

« Nous souhaitons incarner, au-delà des oppositions de personnes, une ligne politique claire qui ne nie pas les clivages et réaffirme l’autonomie politique du mouvement écologiste et attaché aux valeurs d’émancipation de la gauche. Nous souhaitons à la fois la poursuite du processus de rassemblement et d’ouverture aux militantes et militants des associations environnementales et sociales, tout en rétablissant un mode de fonctionnement démocratique, mis à mal dans la période récente où la cooptation et le contournement de la parole militante ont trop souvent prévalus », assure Françoise Alamartine, membre du Bureau exécutif sortant et candidate au prochain Bureau.

Pour les signataires de la motion Envie, un accord exigeant et réaliste avec nos partenaires de gauche doit conditionner toute participation à un gouvernement, avec notamment la sortie programmée du nucléaire, une fiscalité écologique et redistributive, une réforme des institutions vers une VIe République, la mise en œuvre d’une transformation écologique de notre économie… Cet accord devra faire l’objet d’une évaluation annuelle dans le cadre d’une conférence associant élus, militants d’EELV, des syndicats et des associations. Cette conférence devra trancher et permettre de décider de la poursuite, ou non, de notre participation à un gouvernement.

Site : http://envie-eelv.org/

Liste présentée pour le Bureau Exécutif d’Europe Écologie Les Verts

1. Jérôme Gleizes (Ile-de-France)

2. Françoise Alamartine (Languedoc-Roussillon)

3. Elvan Uca (Rhône-Alpes)

4. Élise Lowy (Basse-Normandie)

5. Thierry Pradier (Pays-de-La-Loire)

6. Monique Dental (Ile-de-France)

7. Alain Coulombel (Savoie)

8. Geneviève Augé (Ile-de-France)

9. François Lotteau (Bourgogne)

10. Claire Lutz (Haute-Normandie)

11. Olwen Denes (Bretagne)

12. Djamila Sonzogni (Alsace)

13. Jacques Boutault (Ile-de-France)

14. Sarah Trichet-Allaire (Pays-de-La-Loire)

15. Gérard Peurière (Ile-de-France)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter

Facebook

Liens amis