Occupation rue de la Banque de familles expulsées sans solutions de relogement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

En début d’après midi, mercredi 2 juillet, une dizaine de tentes ont été dressées rue de la Banque dans le 2e arrondissement, à proximité du ministère de la Crise du logement et de la permanence de l’association Droit au logement. En fin d’après midi la police évacuait les familles. Cela ne règle pas le problème. Car les familles et les personnes sont revenues s’installer pour passer la nuit sous les duvets, lançant ainsi un véritable  SOS.
Les familles et les personnes qui ont fait le choix de ce campement avaient préalablement rencontré l’association Droit au logement, suite à leur expulsion, à la fin d’un hébergement en foyer ou en famille d’accueil, à Paris et en Banlieue.
Devant l’impossibilité pour ces personnes et l’association Droit au logement de joindre les pouvoirs publics concernés (115 ou services sociaux) la décision a été prise d’un installation dans la rue. Dormir dans la rue est une situation à la fois très difficile à vivre pour ces personnes et perturbant pour le voisinages (riverains et commerces).
La manière forte n’a rien résolu. Il est donc urgent que la ministre du logement, comme elle s’y était engagée à plusieurs reprises, trouve une solution de relogement durable pour ces personnes, que la loi DALO se traduise par une mise en œuvre effective et que les expulsions sans relogement cessent immédiatement.  

0 réponse

Twitter

Facebook

Liens amis