Non au tripatouillage électoral de la droite

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

A défaut de pouvoir convaincre les électeurs de voter pour elle dans la première circonscription de Paris (1er, 2e, 3e, et 4e arrondissements), la droite envisage sérieusement de la faire disparaître ! Discrètement, alors que les législatives sont encore loin, le gouvernement a sorti les ciseaux : la première circonscription de Paris va être dépecée. Le 1er arrondissement serait rattaché au 5e et 6e, tandis que le 3e et le 10e formeraient une même circonscription. Le 4e arrondissement rejoindrait le 12e. Et le 2e serait rattaché au 8e et 9e arrondissement. Il n’y a aucune logique urbaine ou sociologique dans ce charcutage. Le seul objectif est de mettre fin aux déboires successifs des candidats UMP du centre de Paris. Et de diluer les électeurs de gauches et écologistes. Cela s’apparente à un déni de démocratie et montre bien tout le mépris de ce gouvernement pour le suffrage universel. Incapable de convaincre de la pertinence et de l’efficacité de sa politique, la droite osera-t-elle se tailler des circonscriptions sur mesure ?

0 réponse

Twitter

Facebook

Liens amis