Ni nucléaire, ni effet de serre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Samedi, j’étais à Lille. Pas tout seul ! Nous étions plus de 4 000 dans la capitale des Flandres et près de 70 000 en France. Nous avons défilé pour dire que le nucléaire n’est pas une fatalité. Des alternatives existent : économies et efficacité énergétique, mais aussi énergies renouvelables. Ce sont les seules solutions pour le futur.  Elles sont beaucoup plus créatrices d’emploi que le nucléaire et plus sûres pour l’avenir.
Avec le Réseau “Sortir du nucléaire”  je ne veux pas que la France reste prisonnière d’un modèle nucléaire dépassé, centralisé et dangereux. Aujourd’hui, 59% des Français se prononcent en faveur d’une diminution du nucléaire en France. Il est temps que la volonté populaire soit respectée.
Avec le réacteur nucléaire EPR, c’est le renouvellement du parc nucléaire tout entier qui est en jeu avec des dizaines de nouveaux réacteurs. Si l’EPR est construit, il condamnera toute politique ambitieuse de maîtrise de l’énergie et de développement des énergies renouvelables pour les cent prochaines années !
Le premier réacteur EPR coûterait au minimum 3,3 milliards d’euros, payés directement par les consommateurs d’EDF. L’étude du cabinet d’étude d’experts indépendants “Les sept vents du Cotentin” montre que cette même somme permettrait de produire autant d’électricité à partir d’énergies renouvelables et de créer 15 fois plus d’emplois.
Pour mieux comprendre pourquoi l’EPR est dangereux, jetez un oeil sur ce petit film signé GreenPeace

0 réponse

  1. Oui !!!

    Il faut dénoncer sans relache l’escroquerie intellectuelle d’EDF et des tenants du tout nucléaire.

    Dans ses pubs ridicules, EDF nous promet "un monde sans CO2" !!!…
    Hallucinant !… ou symptomatique ?…

    Certes, il ne peut s’agir que d’une énorme connerie pondue par un publicitaire qui ne comprend rien à rien. Mais que les pontes d’EDF aient laissé passé une telle énormité nous renseigne assez bien sur le degré de désinformation dont le grand public est victime.

    Ou alors EDF souhaite vraiment éliminer définitivement toute vie végétale et animale de la planète, et dans ce cas, tout s’explique.

  2. Merci Toto. La coquille nucléaire a été corrigée. (pour limiter le spaming j’ai paramétré le blog pour que les commentaires ne soient pas directement en ligne). A+ Jacques

Twitter

Facebook

Liens amis