Les écologistes en tête dans le centre de Paris : le gouvernement supprime la circonscription

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le 7 juin dernier, les électeurs Européens ont adressé un message sans ambiguïté. Ils souhaitent que les réponses écologiques à la crise prennent une place plus importante dans les politiques publiques. A Paris, 163 282 habitants (27,5% des voix) ont ainsi mis un bulletin de vote Europe Ecologie dans l’urne. Dans le 2e arrondissement, 34,6% des voix se sont portés sur les listes écologistes, les plaçant largement en tête de toutes les autres listes. Je souhaite chaleureusement remercier tous ces électeurs.
Leur vote indique que l’écologie est d’abord et avant tout une conjonction réussie entre une triple préoccupation : environnementale, sociale et éthique. Il confirme que ce ne sont pas avec les vieilles recettes du siècle précédent que l’on répondra aux préoccupations d’aujourd’hui. C’est ainsi que les Verts conçoivent leur action dans le 2e arrondissement et à Paris. Dans ce contexte, le démantèlement de la 1ere circonscription par le pouvoir UMP est particulièrement injuste. En la découpant la circonscription, le gouvernement veut  briser l’influence des écologistes. Incapable de gagner dans les urnes, considérant lui-même qu’elle est « ingagnable » en l’état par la droite, il préfère tripatouiller le suffrage universel.

0 réponse

  1. euh—-,
    je voudrais te contacter.
    Je ne me souviens plus trop comment j’avais fait il y a trois ans—-
    Tu peux me répondre à mon adresse courriel.
    Merci par avance.

Twitter

Facebook

Liens amis