Le nucléaire est dangereux… pour la santé, la sécurité et les libertés

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Quel délit a commis Stéphane Lhomme porte-parole du réseau Sortir du nucléaire ? Celui d’avoir rendu public un document d’EDF, classé confidentiel défense, dans lequel il est fait mention de la vulnérabilité de la future centrale nucléaire EPR en cas de chute d’avion.
Arrêté par la Direction de la surveillance du territoire (DST), il a passé 14 heures en garde à vue. Puis les policiers ont perquisitionné pendant plus de cinq heures son domicile. Ils ont saisi son téléphone mobile et ses deux ordinateurs personnels. Stéphane Lhomme  devrait être convoqué ultérieurement devant la justice. Il risque 75 000 euros d’amende et 5 ans de prison.
Chacun doit être informé en connaissance de cause. Aussi, au risque d’encourir la même peine, et pour marquer ma solidarité à l’égard de Stéphane Lhomme, j’ai décidé de publier ce document, comme de nombreux élus Verts et des associations (Greenpeace,…).
Les attaques contre le droit à l’information des citoyens et la répression des opposants doivent cesser. Ce sont ceux qui dissimulent les informations qui devraient être poursuivis.

Le rapport de la DGSNR

Twitter

Facebook

Liens amis