Le ministre part les méthodes demeurent

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Provocation ? Le ministre Sarkozy est à peine parti de l’Intérieur qu’une émeute éclate Gare du Nord à Paris. Version officielle : un contrôle qui a mal tourné. Version des témoins : l’interpellation violente d’un voyageur sans billet.
Résultat : une nuit de casse. Avec de gros dégâts matériel. A entendre les cris de émeutiers, les méthodes de l’ancien ministre sont en cause. A qui profite la violence ? A celui qui prétend assurer notre protection. Et qui va encore monter dans les sondages.
L’après-midi, avant ces événements, j’étais, à l’appel d’Act-up, à un rassemblement festif destiné à se réjouir du départ de  Sarkozy (photo  P-E Weck). Un tract m’a été glissé entre les mains. Oui, je sais, il faut proscrire les attaques personnelles et nul n’est responsable du passé de ses ancêtres. Mais après tout, ce qui y figure est vrai. J’avoue que ça m’a faire marrer. Attention c’est bête comme un jeu télévisé.

Twitter

Facebook

Liens amis