Cri d’indignation : inutile et onéreaux saccage de la place René Cassin

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Alors que la destruction de la place René Cassin, face à l’église Saint Eustache, va bientôt démarrer, le nouveau jardin pour enfants des Halles a été lui aussi fermé en début de semaine. Les vacances scolaires franciliennes viennent pourtant tout juste de commencer.

Cette décision est à la fois injuste socialement et mauvaise pour le quotidien des Parisiens.

De par sa structure circulaire si particulière, en forme d’amphithéâtre et grâce à son appropriation par les usagers, cette place est une agora, véritable « forum » du site des Halles. Visiteurs et riverains l’ont adoptée. Les enfants du quartier y jouent. Cet espace est, au fil des ans, devenu un lieu de rencontres entre les habitués des Halles, tous âges et milieux sociaux confondus – qu’ils viennent du cœur de Paris ou des confins de l’Ile-de-France.

Les usagers – et particulièrement les familles du centre de Paris qui ne partent pas en vacances -, se voient ainsi définitivement privés de l’une des seules réussites urbaines des Halles.

Cet espace va être détruit en raison du caprice narcissique de l’aménageur délégué, David Mangin, qui n’a jamais admis avoir été évincé du bénéfice de la construction du Forum (au profit de Berger & Anziutti) et qui, ne conservant que la partie jardin, tient à y imprimer sa marque quitte à saccager un site remarquable.

Il est regrettable que – malgré les délibérations du conseil de Paris – le maire de Paris n’ait jamais pu faire entendre raison à cet architecte.
A l’heure où la Ville est en recherche d’économies, il est urgent de surseoir à cet inutile et onéreux massacre urbain.

Rouvrons le dialogue. Les travaux des Halles, qui doivent se terminer au mieux en 2016, n’exigent en rien une telle précipitation.

Retrouver mes prises de position à propos du chantier des Halles :

Projet de délibération déposé au Conseil de Paris des 29 et 30 mars 2010
Communiqué « Travaux des Halles : un nouvel incident qui s’ajoute à beaucoup d’autres »

 

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter

Facebook

Liens amis