Décision du Conseil constitutionnel : vers un regroupement des petites mairies à Paris ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La démographie à Paris évolue. Aussi, afin de rééquilibrer la représentativité de certains arrondissements, la majorité parisienne avait proposé que les 7e, 16 et 17e arrondissements perdent un Conseiller de Paris et que les 10e 18e et 19e arrondissements en gagnent un. Cette répartition pourtant plus juste n’a pas plu à l’UMP qui a saisi le Conseil constitutionnel.

Celui-ci dans sa décision valide la répartition proposée par la majorité, mais en revanche, souligne que, par ailleurs, dans les 1er, 2e et 4e arrondissements, le rapport du nombre des Conseillers de Paris à la population de l’arrondissement s’écarte trop de la moyenne constatée à Paris. Résultat : pour les municipales de 2014 : le 1er perd deux Conseillers de Paris et n’en aura plus qu’un (au lieu de 3) et le 2e et le 4e plus que deux chacun (au lieu de trois). C’est en toute hypothèse ce que propose le projet de loi dont l’Assemblée nationale devrait débattre avant la fin de la session parlementaire de l’été.

Cette nouvelle répartition affaiblit considérablement les petits arrondissements du centre qui disposent déjà de peu de moyens. Les Conseillers de Paris siègent à l’Hôtel de Ville, là où se prennent les décisions majeures, y compris celles impactant la vie des arrondissements. Cette perte d’influence risque d’être dommageable pour des habitants.

Dès lors, pourquoi ne pas envisager de regrouper les quatre arrondissements centraux, mais aussi le 5e et 6e arrondissements et le 7e et 8e ? Cela permettrait de constituer des secteurs d’environ 100 000 habitants avec, chacun, 8 Conseillers de Paris. Cette cohérence donnerait une plus grande lisibilité et, avec des moyens mis en communs, plus d’efficacité aux arrondissements du centre de Paris.  Alors, on y pense… avant les prochaines municipales, celle de 2020 ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter

Facebook

Liens amis