La Canopée : un cadeau des Parisiens à une société du Cac40

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

ChantierCanopeeCe 5 avril, la maire de Paris inaugure la Canopée des Halles. Je me réjouis que les travaux soient enfin terminés, les riverains ont souffert des nuisances, parfois jour et nuit, générées par ces 6 ans de chantier.

Nous avons également hâte de récupérer le jardin et regrettons qu’il faille encore un an de patience pour pouvoir bénéficier de nouveau de cet espace végétalisé si important pour les familles du quartier. Dans un secteur aussi dense et minéral que le centre de Paris, un jardin est une nécessité. Il a pourtant dû être sacrifié et plus de 300 arbres coupés pour accueillir la cité de chantier de ce projet gigantesque.

Seule satisfaction, les équipements municipaux (centre hip-hop, bibliothèque,  Maison des pratiques amateurs…) même si le conservatoire s’avère déjà trop étroit.

En revanche, l’ampleur pharaonique et le coût exorbitant de cet aménagement architectural pour la ville de Paris sont contestables. De même qu’en échange du financement partiel de ce milliard d’euros de travaux la ville ait choisi de céder la propriété foncière du forum à l’exploitant commercial des Halles, Unibail. Pour accéder à l’un des plus grand nœud parisien de transport en commun, il faut désormais passer par un espace privé.

Au final, la Canopée c’est un beau cadeau, sans contrepartie, que les Parisiennes et Parisiens font à Unibail, une société cotée au Cac40.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter

Facebook

Liens amis