Bougez-vous madame la ministre !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Rue de la Banque : l’occupation du trottoir par des familles mal logées se poursuit depuis quinze jours. Dans l’indifférence des pouvoirs publics. Pourtant, nul ne peut être insensible à la tragédie qui se joue sous nos yeux. Nul ne peut s’habituer à voir des femmes et des enfants dormir dans la rue. Aussi, le 17 octobre sur le parvis du Trocadéro, à l’occasion de la journée mondiale du refus de la misère, je croise Christine Boutin, la ministre du logement. Mon sang ne fait qu’un tour. « Que faites-vous madame la Ministre ? »

Rue de la Banque : l’occupation du trottoir par des familles mal logées se poursuit depuis quinze jours. Dans l’indifférence des pouvoirs publics. Pourtant, nul ne peut être insensible à la tragédie qui se joue sous nos yeux. Nul ne peut s’habituer à voir des femmes et des enfants dormir dans la rue. Aussi, le 17 octobre sur le parvis du Trocadéro, à l’occasion de la journée mondiale du refus de la misère, je croise Christine Boutin, la ministre du logement. Mon sang ne fait qu’un tour. « Que faites-vous madame la Ministre ? »
Dès le lendemain, le 18 octobre, je lui fais parvenir un courrier dans lequel je lui indique mon souhait que soit organisée rapidement une rencontre avec les représentants des familles. Je lui fais part de ma disponibilité pour organiser cette réunion en mairie du 2e. Réponse de Madame Boutin – via l’AFP : l’ouverture de négociations n’est pas à l’ordre du jour car : « on ne peut pas instrumentaliser les choses comme ça ».
D’après Madame Boutin, seules 7 personnes (sur les 170 qui occupent les lieux) sont sans logement. C’est oublier que les conditions de vie de beaucoup : insalubrité, sur-occupation, etc. ne sont pas dignes d’un pays comme le nôtre. Rappelons que toutes ces familles sont demandeuses de logement depuis près de 10 ans, et que dans la plupart d’entre elles, l’un des parents travaille. Je ne me résous pas à ce blocage. Le froid arrive, les riverains – souvent solidaires- s’inquiètent. Il est urgent de se parler : bougez vous madame la ministre !

0 réponse

  1. Oui d’ailleurs je me pose une question, tout comme une des représentantes des droit de l’homme, Mme Ami Salfi ; cela ne relève t-il de non assistance à personnes en danger Dans un pays qui affiche ces valeurs ? (enfin à une certaine époque …

    Est bafoué pour cette circonstance
    (mais aussi pour bien d’autres (Mariani) :

    Article 1/2/3/ Etc… !!!

    http://www.un.org/french/aboutun...

    Je rêve oui je peux le dire 😉 d’une prise de conscience collective mais au lieu de cela, perdure l’insidieuse "omerta "…

    Je rêve donc… d’une alliance pour pour porter " haut et fort "aurpès de la "
    la Grande commission européenne ;

    Entre :
    Une délégation des verts, les droits de l’homme, le DAL, et autre instances humanitaires appropriées …

    Sans faire de l’idéologie…
    Qui peut dire ? À quel moment sera de toute façon exploité par un parti de droite, centre ou même une certaine gauche au détriment des verts au moment des élections lorsque l’on sait les valeurs que nous revendiquons …..

    Bien à vous ELISE

  2. Oui d’ailleurs je me pose une question, tout comme une des représentantes des droit de l’homme, Mme Ami Salfi ; cela ne relève t-il de non assistance à personnes en danger Dans un pays qui affiche ces valeurs ? (enfin à une certaine époque …

    Est bafoué pour cette circonstance
    (mais aussi pour bien d’autres (Mariani) :

    Article 1/2/3/ Etc… !!!

    http://www.un.org/french/aboutun...

    Je rêve oui je peux le dire 😉 d’une prise de conscience collective mais au lieu de cela, perdure l’insidieuse "omerta "…

    Je rêve donc… d’une alliance pour pour porter " haut et fort "auprès de la "
    la Grande commission européenne ;

    Entre :
    Une délégation des verts, les droits de l’homme, le DAL, et autre instances humanitaires appropriées …

    Sans faire de l’idéologie…
    Qui peut dire ? À quel moment sera de toute façon exploité par un parti de droite, centre ou même une certaine gauche au détriment des verts au moment des élections lorsque l’on sait les valeurs que nous revendiquons …..

    Bien à vous ELISE

Twitter

Facebook

Liens amis