Accueil / Actualités / Israël – Palestine : halte au feu ! Levons-nous pour la paix !

Israël – Palestine : halte au feu ! Levons-nous pour la paix !

Les frappes de l’armée israélienne sur Gaza ont encore fait de nombreuses victimes, dont des familles entières, pourtant totalement étrangères au conflit. Cette violence d’Etat, en retour de la violence d’individus ou groupuscules fanatiques et isolés, doit cesser immédiatement et sans conditions car elle ne fait qu’attiser, durcir, prolonger et risquer d’étendre cette guerre interminable que la seule réponse militaire a toujours échoué à résoudre.

Face à la lâcheté des puissances occidentales, Europe Ecologie-Les Verts rappelle sa position sans ambigüité sur ce conflit du Proche-Orient et demande aux populations de se mobiliser pour contraindre nos démocraties moles à agir dans le cadre des résolutions de l’ONU :

– Seule la reconnaissance de deux Etats séparés permettra d’installer durablement la paix au Proche-Orient.
– Europe Ecologie Les Verts dénonce toute violence d’où qu’elle vienne. La réponse à la violence par la violence ne peut en aucun cas conduire à un processus de paix. Les frappes ciblées que promeut Israël ne sont qu’un leurre : dans la bande de Gaza, le territoire le plus densément peuplé du monde, les populations civiles sont forcément touchées. Le nombre des victimes montre d’ailleurs la disproportion de la violence. A des actes terroristes répondent des frappes considérablement plus meurtrières qui alimentent en retour le terrorisme et les tensions internationales.
– Europe Ecologie Les Verts appelle la communauté internationale à se mobiliser pour imposer un cessez-le-feu puis une paix durable. Barak Obama doit retrouver l’esprit de son discours du Caire de 2009. L’Europe peut jouer un rôle prépondérant dans l’atteinte de ces objectifs, elle doit parler d’une seule voix, prendre une position ferme de condamnation des opérations israéliennes dans la bande de Gaza.
– Europe Ecologie Les Verts condamne avec force toute forme de violence à l’encontre des lieux de culte, des personnes ou des institutions en France comme au Proche Orient.
– Europe Ecologie Les Verts soutiendra sans réserve toute initiative d’acteurs, d’Etats ou d’institution promouvant la paix.

Pour toutes ces raisons, EELV appelle à un rassemblement mercredi 16 juillet à 18h30 place Place des Invalides aux côtés du Collectif National pour la Paix Juste et Durable entre Israeliens et Palestiniens.

2 commentaires

  1. Je pense que votre démarche part d’un bon sentiment mais au final est complètement irresponsable de la part d’un homme politique qui manifestement ne connaît pas la réalité de ce conflit et plus grave ne semble pas connaître la réalité de son Pays. Il faut manifester pour la paix bien entendu, mais sans afficher de partis pris. Afficher une position pro palestinienne comme vous le faites c’est faire le choix du Hamas, un mouvement fachiste et considéré comme terroriste, contre un Etat démocratique dont les institutions sont d’ailleurs souvent citées en exemple. On peut toujours dicuter les méthodes de cet Etat, mais c’est facile quand on n’est pas sous la menace des roquettes. Comment réagirions nous si les monégasques envoyaient des roquettes sur Marseille et Nice ? Les choses ne sont pas aussi binaires que ce que vous et l’extrème gauche semblez vouloir dire. Je suis comme vous choqué par la disproportion des représailles d’Israël contre Gaza, mais je ne me fait aucune illusion, si le Hamas en avait les moyens il n’hésiterait pas à faire de même et certainement pire et au final je pense que les républicains devraient toujours soutenir une démocratie quelque soit ses errements plutôt qu’une organisation terroriste, en tout cas certainement pas l’inverse. Je vous invite d’ailleurs à vous renseigner un minimum sur la façon dont le Hamas traite sa propre populattion, comment elle a traité les partisans du fatah.
    D’autre part je vous invite aujourd’hui à mettre une Kippah et aller vous promener dans les « quartiers » des banlieues françaises. Vous mesurerez trés vite que la jeunesse perdue et complètement aculturée de ces quartiers, qui n’a pas forcément nos capacités de dicernement, n’a certainement pas besoin d’être alimentée par des prétextes supplémentaires pour la renforcer dans un antisémitisme qui était déjà grandissant bien avant ces évènement. Vous êtes en train de labourer pour les obscurs imams intégristes qui récupèreront ces jeunes « biens remontés » pour casser du juifs d’abord, puis tout ce qui ne sera pas comme eux.
    C’est sûr que manifester pour les palestiniens « ça fait bien », ça donne bonne conscience, et j’ai envie de dire c’est facile. Mais un homme politique doit réfléchir d’avantage qu’un autre citoyen aux conséquences de ces actes.
    Alors manifestez pour la Paix et uniquement pour la Paix. Ou bien si vous êtes sincère et intègre manifestez pour les Palestiniens mais alors dans la foulée organisez une grande manifestation contre l’antisémitisme en France, il y en a vraiment bien besoin. Dans quelques années ce ne sera plus la peine.

  2. Dans cette affaire (que je ne méconnais pas comme vous le dites), il y a un agresseur et un agressé. Nous sommes dans un conflit de type colonial dont on ne sortira pas sans sortir de l’analyse un peu simpliste des torts partagés. Ce conflit est devenu une guerre asymétrique. Un Etat contre une population elle-même otage d’extrémistes religieux. Un extrémisme religieux conséquence d’une politique d’asservissement et de soumission. Les Palestiniens ne voient pas d’autres recours, les résolutions de l’ONU restant lettre morte, que de se laisser séduire par ceux qui leur promette une autre méthode que la négociation qui a toujours échouée. L’OLP aussi était qualifiée de terroriste par Israël qui ne voulait pas négocier avec Arafat. On voit ce que cela a donné : la situation a empiré. Le terrorisme s’est durci. Je redoute la situation dans cette partie du monde dans dix ans en l’absence de dialogue.

    Un Etat démocratique Israël ? Peut être mais dirigé par l’extrême droite, et qui pratique l’apartheid. Et qui continue à coloniser la Cisjordanie, là où le Hamas est inexistant, pour l’instant.

    Vous faites par ailleurs une confusion : manifester pour les Palestiniens ce n’est pas soutenir le Hamas. Je condamne avec la plus grande fermeté les agissements et la politique de cette organisation, comme j’exècre l’antisémitisme.

    Alors si les démocrates, les anti racistes, ceux qui comme moi se battent depuis des années pour la paix entre les peuples ne défendent pas les faibles, les opprimés, les laissés pour compte, ce sont les extrémistes qui les défendront. Et c’est bien ce qui est en train de se passer. Hélas.

    Des milliers de femmes et d’enfants massacrés par une armée d’Etat, des familles bombardées dans leur maison, des enfant bombardés dans les écoles et des malades et des médecins bombardés dans les hôpitaux, une population enfermée dans une souricière, vivant dans une prison à ciel ouvert, on appelle cela des crimes de guerre.

    Avec un peu de retard l’ONU parle depuis hier de « folie » de la part des dirigeants d’Israël. Le ministre des affaires étrangère de la France vient lui aussi de condamner et exige un cesser le feu immédiat. Il était plus que temps. Et personnellement je suis fier d’avoir eu le courage de dire tout de suite stop aux massacres de l’armée Israélienne, malgré les menaces et tentatives d’intimidations que j’ai reçues.

    Vous avez raison de le dire : ce sont aujourd’hui tous les juifs qui sont regardés comme complices et qui donc sont mis en danger par la politique inadmissible de l’Etat d’Israël. Car l’a-culturisme grandissant et partagé entraine des amalgames qui peuvent s’avérer particulièrement dangereux et inquiétants pour l’avenir. Et c’est aussi contre cela que je me bats.