Accueil / Actualités / Mon discours aux élu-e-s du 2e arrondissement qui m’ont élu maire

Mon discours aux élu-e-s du 2e arrondissement qui m’ont élu maire

nouveauCAAu moment où vous m’accordez la responsabilité de conduire notre nouvelle équipe municipale, j’ai en tête les mots du philosophe écologiste Pierre Rhabi.

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observent impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, s’adresse à lui: « Colibri, ne perds-tu pas la tête ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! » Et le colibri lui répondit « Je le sais, mais je fais ma part ».

Je tiens à vous rassurer : le 2e arrondissement ne brûle pas ! Même si un ancien maire de Paris, devenu président de la République, a dit un jour, inspiré par l’écologiste Nicolas Hulot, à propos de la planète : « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs ».

C’est bien dans cet état d’esprit que j’aborde ce mandat : non pas comme un défi personnel mais bien comme un engagement collectif et conscient de l’exemplarité de ma démarche au quotidien. Aussi je ne doute pas que l’équipe que nous formons saura « prendre sa part » aux défis que nous devrons relever.

C’est la raison de notre engagement ici et maintenant sur ce petit bout de planète qu’est le 2e arrondissement de Paris. Et il y a du travail pour toutes et tous : nous devons agir à la fois pour mieux vivre ensemble ici et maintenant et pour laisser à nos enfants un monde vivable et authentiquement humain.

C’est tous ensemble, élu-e-s, mais aussi conseiller-e-s de quartiers, associations, citoyen-ne-s engagé-e-s, que nous arriverons à bâtir le 2e arrondissement que nous voulons : un arrondissement qui respire, qui rassemble et qui innove. Notre équipe municipale se donnera les moyens d’être à la hauteur de cette tâche et saura faire vivre le dialogue dans le respect entre tous ces acteurs.

Au sein de notre assemblée, je veux saluer l’arrivée de nouvelles personnalités et les remercier pour les responsabilités qu’elles et ils ont accepté de prendre. Je souhaite la bienvenue à Olivia Hicks-Garcia, Olivier Maillebuau, Véronique Levieux, Bruno Charpentier, Béatrice Bonneau, Brigitte van Hoegaerden et Catherine Michaud.

Ils et elles rejoignent Dominique Dussart, Jean-Paul Maurel, Maxime des Gayets et Christophe Lekieffre. Les Parisiennes et des Parisiens du 2e arrondissement attendent de vous une implication sans faille durant les 6 années qui viennent.

Pour ma part, je reste ouvert pour vous accompagner au mieux dans vos missions et je sais que je peux compter sur vous pour assurer à mes côtés une gestion honnête, rigoureuse et transparente de l’action publique.

Je tiens également, à travers vous, à remercier les électrices et les électeurs qui se sont mobilisé-e-s, quel que soit le vote qu’ils ont exprimé, pour leur participation à ce grand rendez-vous citoyen. Je l’ai souvent répété : quelle que soit l’issue du scrutin, la principale gagnante, c’est la démocratie. L’actualité internationale nous rappelle tous les jours notre chance de pouvoir exercer nos droits et nos devoirs de citoyens au sein d’un Etat de droit. La démocratie ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. Alors servons-la et servons-nous en !

Ce premier Conseil d’arrondissement vient clore une campagne électorale qui s’est déroulée dans une atmosphère saine de débat démocratique. Une atmosphère de respect des uns et des autres malgré nos différences de points de vue. Et de respect aussi à l’égard de notre environnement avec, par exemple, très peu d’affichage sauvage.

Je tiens à saluer l’énergie et le dévouement des militants écologistes, socialistes, communistes et radicaux et des citoyens dont l’engagement a permis notre succès. Je tiens particulièrement à saluer Véronique Levieux, tête de liste d’ « Oser Paris » au 1er tour, pour son état d’esprit ouvert et constructif qui a permis que la fusion de nos listes et de nos projets se déroule dans un climat apaisé de rassemblement.

Je me réjouis que, dans un contexte de forte défiance vis-à-vis de la politique en général et de faible participation de l’électorat de gauche, nous ayons réussi, dans le 2e arrondissement à faire comprendre aux habitantes et aux habitants que le véritable enjeu de cette élection était bel et bien l’avenir de nos quartiers. Nous avons été entendus et notre projet a rassemblé plus de 58% des suffrages.

Merci à l’opposition aussi ; aux candidat-e-s des listes de droite pour avoir contribué à faire vivre ce débat, et qui a désormais une représentation paritaire au sein de ce Conseil.

Enfin, je voudrais vous dire ma satisfaction d’avoir durant ces années passées servi Paris et le 2e arrondissement aux côtés de Bertrand Delanoë. Nous avons été souvent d’accord, parfois en désaccord mais je garderai en mémoire son sens de l’éthique, sa volonté de transformer Paris et de renouer avec la morale politique dont Paris avait particulièrement besoin en 2001.

J’adresse tous mes vœux de réussite à Anne Hidalgo et à son équipe. Elle peut compter sur les élu-e-s 2e arrondissement au Conseil de Paris, pour l’aider à rendre notre ville plus solidaire et plus écologique. Nous, écologistes serons des partenaires exigeants, critiques mais toujours loyaux. Nous n’aurons d’autres objectifs que la mise en œuvre des engagements que nous avons pris lors de cette campagne électorale.

Maintenant, au travail ! Car il y a beaucoup à faire. Notre feuille de route est claire. Nous devons agir pour le développement durable, travailler à faire baisser la pollution de l’air, créer des espaces verts supplémentaires, continuer à promouvoir le bio dans la restauration collective et ailleurs pour un arrondissement qui respire.

Nous ne devons pas oublier les plus fragiles, en apportant des solutions aux personnes en difficulté, aux mal-logés, aux sans-abris. Nous continuerons à bâtir un arrondissement où chacun est écouté et a sa place, quel que soit son âge, son pays d’origine, sa condition sociale, sa religion, son orientation sexuelle, pour un arrondissement qui nous rassemble toutes et tous.

Nous devons maintenir nos efforts pour encourager le développement numérique, créateur d’emploi et porteur de nouveaux services. Toujours faire mieux en matière de démocratie pour mieux associer les habitants aux décisions qui les concernent. Mener une politique culturelle riche, diversifiée… surprenante ! Et toujours chercher à nous améliorer, ne pas hésiter à nous interroger et s’il le faut nous remettre en cause, c’est comme cela que l’on peut innover.

En tant qu’élu-e-s, il est de notre devoir de rendre des comptes. Les habitants du 2e savent qu’ils peuvent compter sur nous pour ne pas oublier d’où vient notre légitimité jusqu’à la prochaine élection. Prenons ensemble l’engagement de les tenir informés de nos avancées, mais également des freins que nous pourrions rencontrer. Expliquons toujours, en toute transparence, l’état des projets, des chantiers que nous lançons. Et tenons compte des remarques.

En entamant cette nouvelle mandature, je ne peux m’empêcher de penser au chemin parcouru depuis 2001 et au travail que nous avons réalisé. C’est pour moi une grande satisfaction d’avoir pu agir sur le réel, d’avoir pu poser des actes concrets qui changent la vie et notamment d’avoir contribué à soulager un peu de souffrance tout en de travaillant à préserver notre environnement avec le souci des générations futures. Tout cela redonne sens à la politique et permet je l’espère au plus jeunes de renouer avec l’envie de s’engager en politique car, oui, un autre monde est possible et c’est à nous de le bâtir.

Autant de raisons pour lesquelles je peux vous assurer que c’est avec la même détermination, la même envie de réussir, armé des mêmes convictions et avec une passion intacte pour l’action publique que j’aborde ce nouveau mandat, au service des Parisiennes et Parisiens du 2e arrondissement et d’ailleurs.

A voir

Jacques-Boutault

Merci aux électrices et électeurs du 2e arrondissement de Paris

Avec 58,24% des suffrages les électrices et électeurs du 2e arrondissement m’ont renouvelé leur confiance ...