Accueil / Actualités / 100% de bio dans les cantines ? Déjà dans le 2e arrondissement !

100% de bio dans les cantines ? Déjà dans le 2e arrondissement !

J’apprends ce matin que la candidate UMP, Nathalie Kosciusko-Morizet, souhaite passer le taux d’alimentation biologique dans les cantines des écoles de 22% à 35%, répondant ainsi à l’objectif d’Anne Hidalgo qui fixe la barre à 50%. Pourquoi un objectif aussi peu ambitieux ? Année après année, le taux de bio et de produits labellisés utilisés dans les cantines du 2e arrondissement a été régulièrement augmenté et il atteint désormais 83% (en valeur d’achat). Avec les produits de proximité, ce sont quasiment 100% des aliments servis aux enfants qui déjeunent à la cantine qui relèvent de l’alimentation durable.

Dans le 2e, les fruits, les légumes, les laitages, les céréales, les œufs, le pain et la viande de bœuf sont bio. Les autres viandes sont sous label de qualité (Label Rouge, AOC, volailles certifiées élevées en France et en liberté…), et les poissons sont issus de la pêche responsable. Les denrées de saison cultivées ou produites en Ile de France ou à proximité sont systématiquement privilégiées. Tout produit OGM est proscrit ainsi que ceux contenant de l’huile de palme.

Décidément, les mentalités évoluent ! En 2001, lorsque j’ai souhaité introduire des aliments bios dans les cantines scolaires, les élu-e-s de droite et socialistes ont fait front commun pour y faire barrage. Comme ils le déclaraient alors dans cet article du Parisien, ils trouvaient qu’il s’agissait d’une « mesure gadget » qui faisait de nos enfants des « cobayes ». Mais je ne me suis pas découragé. C’est par ce type d’initiatives, en faisant évoluer la demande que de plus grandes surfaces de maraîchage et d’élevage se convertiront en bio, rendant possible l’application de ces mesures à grande échelle.

Cette expérience, je ne cesse depuis de la partager avec les élus écologistes de la France entière qui rencontrent les mêmes freins dans leur commune. Le 23 mars 2014, il faudra faire la différence entre l’original et la (pâle) copie. Pour changer la ville et mieux vivre ensemble tout en préservant notre santé et la planète, c’est bien un bulletin vert qu’il faudra glisser dans l’urne !

A voir

triangle_recent_couleur-150x150

Désintox n°1 : Non, Madame Hidalgo, une tour n’est pas écologique.

Interrogée par Patrick Cohen sur France Inter à propos de ses projets en matière d’urbanisme, ...