Accueil / Actualités / Soutien aux salariés de Virgin qui occupent leurs magasins

Soutien aux salariés de Virgin qui occupent leurs magasins

Les salariés de Virgin, vendus à un groupe d’investisseurs, sont mis à la rue.

Certains occupent le magasin des Grand Boulevards (Paris 2e). Sept autres magasins sont occupés (dont 3 à Paris). Ils demandent le financement d’un plan social digne. Les soldes de liquidation de fin d’année ont permis à la marque d’encaisser 30 millions d’euros.

Les salariés – qui ont créé cette plus value par leur force de travail – demandent que 15 millions leur soient reversés (à eux et non pas aux actionnaires) pour financer un plan social qui aille au-delà des indemnités légales, très faibles dans la convention collective du commerce. L’intersyndical CFTC, CFE-CGC, CGT, FO et Sud les soutiennent.

Nous sommes tous invités à les soutenir. Nous ne pouvons pas regarder les salariés de Virgin perdre leur emploi sans rien faire. Les salariés ne sont pas responsables des stratégies court-termistes du fonds d’investissement Butler Capital et n’ont pas à en subir les conséquences. Tout doit être fait pour trouver un repreneur ayant une ambition culturelle.

Les employés de commerces contribuent, par leur travail quotidien, à l’animation et à la qualité de vie de nos quartiers. La préservation de leur emploi et la pérennité des commerces de culture ou de proximité en centre ville est donc non seulement une question sociale importante, mais aussi un enjeu de qualité de vie.