Accueil / Actualités / Les Pierrots de la Nuit : moins de bruit nocturne sur les terrasses

Les Pierrots de la Nuit : moins de bruit nocturne sur les terrasses

J’ai suivi les Pierrots de la Nuit vendredi soir dans les rues du 2e arrondissement. Malgré le froid, les terrasses étaient presque pleines. Le Conseil de Paris devant attribuer la subvention 2013 aux Pierrots de la Nuit, j’ai voulu me rendre compte de l’efficacité de cette « mission de prévention et de médiation aux abords des lieux de nuits festifs ». Résultat mitigé, mais beau succès d’estime.

Ce dispositif original vise à prévenir les nuisances sonores des clients en terrasse et à sensibiliser les exploitants de bars, restaurants et nightclubs. Lors d’un parcours prédéfini, de lieux en lieux, des scénettes sont jouées sous forme de mimes, danses, acrobaties… toujours en silence. Elles visent à surprendre et interpeler les consommateurs.

Durant leurs quelques minutes d’intervention, les artistes, tout de blanc grimés et vêtus, captent l’attention : les comportements changent et le volume sonore baisse. Les médiateurs entrent ensuite en contact avec les spectateurs nocturnes et sont généralement bien accueillis. Ils remettent un petit flyer, intitulé « Fêtes moins de bruit » les appelant à plus de calme.

Le dialogue s’instaure et permet aux consommateurs de prendre mieux conscience de leur environnement, de la présence de riverains à proximité et que trop de bruit peut les empêcher de dormir. C’est parfois une découverte pour certains consommateurs qui se croient dans un simple décor de théâtre et imaginent à peine que des gens vivent à proximité !

Les Pierrots poursuivent alors leur parcours et se dirigent vers un autre bar et sa terrasse. A peine quelques minutes après leur départ, le volume sonore est revenu à son niveau habituel, surtout lorsque les personnes sont alcoolisées.

C’est donc une œuvre de longue haleine qui est menée. Elle consiste plus à sensibiliser sur le long terme qu’à obtenir un résultat immédiat.

Cette forme d’action originale pourrait à mon sens être plus efficace si elle s’accompagnait d’une responsabilisation des exploitants de bars et restaurants nocturnes. Des affiches pourraient être plus visiblement et systématiquement apposées avant le passage des Pierrots. Le message en serait encore mieux compris.

C’est donc une action utile mais qui ne peut fonctionner sur le long terme que si elle est réitérée fréquemment et que si elle s’accompagne par ailleurs de mesures plus contraignantes, notamment à l’égard des exploitants dont certains sont plus soucieux d’accroitre leur chiffre d’affaires que de travailler au respect de tous.

Mais incontestablement, les Pierrot de la nuit contribuent de façon originale à une prise de conscience de la nécessité de tous bien vivre ensemble. Pour cette raison, leur action doit être encouragée, pérennisée et amplifiée.

A voir

Mon courrier aux habitantes et habitants du 2e arrondissement de Paris

Chères habitantes et chers habitants du 2e arrondissement, Au moment où je me prépare à ...