Après les jeunes, le gouvernement s’attaque aux immigrés !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Qu’est-ce qu’un bon étranger ? C’est celui qui contribue à la croissance ! Fort de cette certitude, le Ministre de l’intérieur veut une loi durcissant encore les conditions d’accueil des immigrés. Objectif : n’accepter que ceux dont on peut exploiter la force de travail et refouler les réfugiés économiques, bouches inutiles à nourrir. Y aurait-il des hommes et des sous hommes ?

Instiller la peur. Créer des sous citoyens, avec moins de droits que les autres. Institutionnaliser l’inégalité. Considérer qu’il existe des sous êtres humains. Voilà l’esprit de la loi Ceseda que le ministre de l’intérieur voudrait voir adopter par la France. La honte pour le pays des droits de l’Homme !
Cette loi met fin au regroupement familial. Rend impossible l’acquisition de la carte de séjour après dix ans sur le territoire. Renforce les contrôles sur la vie privée. Limite considérablement le droit d’asile.
Derrière le concept d’immigration choisie se cache celui d’une immigration utile qui distingue le bon étranger du mauvais. Seul celui qui peut concourir à la croissance économique de la France est un bon étranger. Or, un être humain n’est pas une marchandise, un outil que l’on importe lorsque l’on en a besoin et que l’on jette quand il a suffisamment servi. Cette conception utilitariste des Hommes est à l’opposé des droits humains.
Le projet de loi sur l’immigration, le deuxième que propose le ministre de l’intérieur depuis 2002, est dangereux pour les libertés. Mais ce dernier n’en a cure. Il braconne sur les terres de l’extrême droite. Sans vergogne.
C’est dans ce contexte que des chasses à l’homme sont organisées désormais régulièrement dans Paris, particulièrement dans le 10e et le 18e arrondissement. Celles-ci prennent la tournure de véritables rafles. La police boucle tout un quartier et toutes les personnes noires ou d’apparence étrangère sont contrôlées et embarquées si elles n’ont pas de papiers sur elles. Incroyable : Le Pen en rêvait ? Sarkozy le fait !

Twitter

Facebook

Liens amis