3e festival des Arts Libres

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les « anti-Hadopi » en Mairie du 2e. Dimanche 20 juin de 14h00 à minuit

L’association Libre Accès organise en mairie du 2e arrondissement le troisième festival des Arts libres, qui accueille entre autres cette année Peter SUNDE, fondateur du célèbre site Pirate Bay.

Au moment où la loi instaurant Hadopi entre en application, la SARD (Société d’acceptation et de redistribution des dons) dresse le panorama des financements innovants permettant de donner un modèle économique fondé sur l’accès à la création sans compromettre la liberté des internautes.

Pour la première fois, huit projets et expériences – Yooook, Moozar, la SARD, MCN, Shagaï, Ulule, Kachingle et Flattr – seront présentés et débattus par leurs fondateurs en présence de sociétés de gestion collective, de fédérations d’auteurs, d’internautes et de consommateurs.

Au programme : débats l’après-midi, puis concerts, films et performances à partir de 19h00

Débats à partir de 14h00 :
Libre accès à l’ère numérique : de nouveaux modèles de financement
Avec :Yooook (Camille Harang), Moozar (David Brami), Ulule (Alexandre Boucherot), Shagaï (Anne-Marie Cornu),
Animation : Jérémie Nestel (Libre Accès)

Libre accès à l’ère numérique : des initiatives redonnant une place au don
Avec : MCN (Laurent Mauriac), Flattr (Peter Sunde), SARD (Benjamin Jean), Kachingle (Yves Huin),
Animation : Gilles Vercken (Avocat)

Libre accès à l’ère numérique : un nouveau rapport entre public et auteurs est-il possible ?
Avec : Copyleft attitude (Antoine Moreau), La Quadrature Du Net (Jérémie Zimmerman), FDN (Benjamin Bayard) , Framasoft (Simon Descarpentries), SACEM (Bruno Lyon), Editions Kitsuné (Frédéric Junqua – ancien directeur de Virgin France)
Animation : Joan Paulo Branco (Jeune République)

*Libre Accès est une coopérative de soutien au mouvement artistique des licences de libre diffusion ayant pour objectif de fournir un cadre économique juste assurant une bonne rémunération des artistes.

Twitter

Facebook

Liens amis